Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/21/d148852264/htdocs/Blog/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /homepages/21/d148852264/htdocs/Blog/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /homepages/21/d148852264/htdocs/Blog/wp-includes/plugin.php on line 601
Microsoft « IT Abe
Recherchez tous les articles dans Microsoft

HyperV 2012 et SCVMM 2012 SP1 Beta

Impossible de provisionner des VM avec Citrix PVS 6.1 :

Message d’erreur :

Cannot connect to the hypervisor at <@ip>: Could not load

file or assembly ‘file:///C:Program Files\Microsoft System Center201 2\Virtual MachineManager\bin\Microsoft.SystemCenter.VirtualMachineManager.dll’ or one of its dependencies. This assembly is built by a runtime

newer than the currently loaded runtime and cannot be loaded.

 

Prérequis pour le bon fonctionnement sur les serveurs PVS

Installation du PowerShell 3.0 (pré requis)
Installation de la console SCVMM 2012 SP1 Beta (attention le serveur reboot sans prévenir !!)

Modification pour SCVMM 2012 SP1

Création des clefs de registre :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\.NETFramework

OnlyUseLatestCLR (en dword32) avec valeur 1

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Wow6432Node\ Microsoft\.NET Framework

OnlyUseLatestCLR (en dword64) avec valeur 1

Et créer un fichier :

Nom : powershell.exe.config

Chemin :

C:\windows\System32\WindowsPowerShell\v1.0\ powershell.exe.config

et

C:\Windows\SysWOW64\WindowsPowerShell\v1.0\ powershell.exe.config

Contenu du fichier :

<configuration>
<startup useLegacyV2RuntimeActivationPolicy= » onclick= »return TrackClick( » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) » » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) », » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) »file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) ») »true » onclick= »return TrackClick( » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) » » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) », » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) »file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) ») »>
<supportedRuntime version= » onclick= »return TrackClick( » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) » » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) », » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) »file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) ») »v4.0.30319″ onclick= »return TrackClick( » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) » » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) », » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) »file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) ») »/>
<supportedRuntime version= » onclick= »return TrackClick( » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) » » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) », » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) »file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) ») »v2.0.50727″ onclick= »return TrackClick( » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) » » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) », » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) »file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram » onclick= »return TrackClick( »,’file%3A%2F%2F%2FC%3AProgram’) ») »/>
</startup>
</configuration>

 

 

Source :

http://blog.skadefro.dk/2011/03/rtfm-learned-hard-way.html

https://merlus.com.au/microsoft/windowsserver/hyper-v/integrating-pvs-on-windows-2008r2-with-scvmm2012/

 

 

Si vous avez comme moi quitté votre document Word sans sauvegarder (en cliquant sur « ne pas sauvegarder »), tout n’est pas perdu si votre Word est configuré pour faire les sauvegardes automatiques toutes les 10min (par défaut).

Si vous n’avez pas quitté Word :

Il faut arrêter le processus Word avec le gestionnaire des tâches et relancer Word pour activer la récupération de documents. Ensuite, vous sauvegardez votre doc normalement.

Si vous avez quitté Word normalement :

Lancer Word et aller dans

Fichiers > Récents >

Et en bas à droite, vous avez un dossier « Récupérer des documents non enregistrés », et sans doute votre fichier de récupération sera présent (*.asd). Ce fichier n’est pas forcement dans le bon répertoire.

Le répertoire ouvert par défaut est :

C:\Users\NomLogin\AppData\Local\Microsoft\Office\UnsavedFiles

Aller voir aussi dans le dossier :

C:\Users\NomLogin\AppData\Roaming\Microsoft\Word\NomDuDocumentxxxxx.asd

Sinon, une recherche sur les fichiers *.asd peut vous aider à retrouver votre fichier de sauvegarde.

Août
1

Cloud Computing

Le Cloud computing n’est plus une chimère mais une réalité de plus en plus présente au quotidien.

Les offres grand public comme le récent iCloud d’Apple,  ou encore plus anciens comme DropBox, box.net, et le plus complet google docs sont déjà une bonne idée des possibilités offertes pas cette technologie.

Mais des offres professionnelles sont disponibles comme Office 365 ou encore Citrix ou VMWare, ici on ne parle plus de la mise à disposition de document, mais on plutôt de la mise à disposition d’application (pour Citrix les solutions Xenapp et en location pour office 365) ou encore de poste de travail (chez Citrix les solutions XenDesktop et VMWare les solutions View).

Avoir accès à un poste de travail Windows toujours à jour disponible 24h/24 de n’importe quel point du globe par wifi ou 3G,  et tout cela via n’importe quel matériel PC, Mac, Tablette iPad ou PC, c’est aujourd’hui une réalité.

Lors de session WAN via un Client TS ou un Client type VNC, vous pouvez avoir un écran noir ou encore un nombre important de déconnexions. Il se peut que cela soi lié à la taille du MTU (par défaut de taille 1500), un moyen simple de vérifier : envoyer un paquet de 1500 octets :

 Ping -f -l 1500 hostname (-f : ne fragmente pas le paquet)

 si vous n’avez aucune réponse, il peut être nécessaire de baisser la valeur en dessous de 1500.

La procédure suivante pour XP / windows 2003 (reboot nécessaire) : http://support.microsoft.com/kb/826159

Pour Windows 2008 (pas de reboot) :

netsh interface ipv4 set subinterface « Local Area Connection » mtu=1400 store=persistent

« Local Area Connection » : Nom de la cx active
mtu=1400 : taille de la MTU
store=persistent : persistent = mise en place définitive / active = seulement jqu’au prochain reboot

Source : http://www.thincomputing.net/2011/06/28/mtu-size-mismatch-a-major-cause-of-disconnections/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+Thincomputingnet+%28Thincomputing.net+main+feed%29
http://communities.quest.com/community/vworkspace/blog/2011/06/14/mtu-size-mismatch-a-major-cause-of-disconnections

 Autres liens pour comprendre : http://support.microsoft.com/kb/900926                http://support.microsoft.com/kb/902347

MicrosoftLync crée une toute nouvelle expérience qui transforme chaque communication en une interaction plus collaborative, plus conviviale et plus accessible quel que soit l’endroit. Citrix NetScaler améliore les performances des serveurs Lync et l’expérience de leurs utilisateurs grâce à ses techniques de controleur de mise à  disposition d’applications (répartition de charges, délestage et relais SSL, contrôle avancé de l’état des systèmes, multiplexage TCP et SSL, répartition globale de la charge serveur, haute disponibilité etc.). Déployé en amont des serveurs Lync Edge Server dans la DMZ ou entre les serveurs Lync Edge et les serveurs frontaux sur le réseau interne, Citrix NetScaler garantit un nouveau degré d’évolutivité, de performance, de sécurité, de disponibilité et de convivialité à Microsoft Lync. Dans le même temps, NetScaler accélère les déploiements, simplifie la gestion et réduit les coûts d’exploitation de ces serveurs.

Source : http://community.citrix.com/pages/viewpage.action?pageId=166821956